Les impressionnistes avaient crée en leur temps le Salon des refusés et on sait ce qu’est devenu ce mouvement. Avec le collectif ByOurselves nous voulons prouver que ceux qui ne font pas partie de la grande famille du CINÉMA s’autorisent à réaliser des LONGS-MÉTRAGES de fiction (ni clip, ni court, ni moyen) en marge du système cinématographique.

 

ByOurselves fait sa place uniquement à ceux qui ont envie de créer librement – et qui sont prêts à s’investir pleinement dans le projet qu’ils ont choisi de leur plein gré en en connaissant les conditions sans pouvoir les remettre en question. A ceux qui veulent être maître de leur destin sans attendre qu’une porte s’ouvre que de l’argent tombe du ciel.

 

Et nous pensons particulièrement aux femmes qui n’ont pas la chance d’exercer leurs talents et se retrouvent trop souvent à des postes subalternes (régie ou assistante) alors qu’elles ont les capacités d’assumer des fonctions de cheffe de poste.

 

ALORS ARRÊTONS D’ATTENDRE ET FAISONS.